DSN et Gestion des temps : 2 projets indissociables

communique gestion des temps rh

La Déclaration Sociale Nominative arrive à grands pas ; Quelle incidence aura ce changement dans votre gestion RH ? Votre projet Déclaration Sociale Nominative se borne-t-il à votre seul logiciel ou prestataire de paie ou a-t-il des répercutions sur votre outil de gestion des temps ? Quelle vision la plus complète doit-on avoir pour réussir ce projet ?

Depuis déjà quelques années le centre de gravité du SIRH a bougé.
Historiquement centré sur le logiciel de paye, celui-ci s’est déplacé vers l’outil de gestion des temps qui est dorénavant en charge du calcul de plusieurs dizaines voir plusieurs centaines d’éléments variables de paie.

Dans ce contexte, il est aisé de comprendre que la mise en place de la Déclaration Sociale Nominative dans les établissements français, aura automatiquement une incidence sur les interfaces entre les deux logiciels, et par conséquent sur le réglementaire de gestion du temps d’où une interconnexion forte Paie/GT.
La seconde erreur serait de penser que la mise en place de la Déclaration Sociale Nominative ne consisterait qu’à la simple mise en place d’un patch. En effet, chaque cas devra être étudié spécifiquement en fonction du plan de paie, du réglementaire de gestion du temps, de la période de paie, et enfin des éléments transitant régulièrement entre les deux outils.
Enfin, la nécessité pour une entreprise de fournir des données sur les arrêts de travail, ou encore, sur les fins de contrat, dans les 5 jours suivant l’événement, peut contraindre l’établissement à modifier l’organisation interne autour de l’utilisation de son SIRH, et par conséquent, le sens des flux d’information entre ces mêmes outils.

Un conseil : prenez les devants !
Parallèlement aux démarches initiées avec l’éditeur de paie, votre projet Déclaration Sociale Nominative doit donc impliquer au plus vite votre éditeur de gestion des temps.
Il est important d’anticiper car l’analyse des besoins et des interfaces pourra suivant les cas demander du temps.
Bref, un projet dans le projet à ne pas prendre à la légère…
Ne pas s’y prendre dès aujourd’hui est le meilleur moyen de ne pas être prêt le jour J. Le 1er janvier 2015 (ou 2016 suivant les établissements), c’est déjà demain…

0
Connexion
Veuillez patienter...
Besoin d'informations ?

Nous sommes hors-ligne.
Laissez nous un message.

Votre nom
* Email
* Expliquez-nous votre besoin
Démarrer la discussion !

Un expert va répondre à votre question dès maintenant.

Votre nom
* Email
* Expliquez-nous votre besoin
Discuter avec un expert
Laissez votre avis

Merci de nous avoir contacté !

Notre opérateur a-t-il répondu à votre demande ?